dimanche 27 mai 2012

L'oratoire St Joseph



Pour en savoir plus :


L'architecture de la basilique
Construite entre 1924 et 1967, la basilique de l'Oratoire à été érigée d'après les plans des architectes Dalbé Viau et Alphonse Venne. Le style de la basilique s'inspire de la renaissance italienne avec quelques notes plus modernes qui s'inscrivent dans les lignes de la coupole dessinée par le moine français Dom Paul Bellot, o.s.b.  Celui-ci a entrepris la finition extérieure en 1937 avec la collaboration des architectes montréalais Lucien Parent et Rodolphe Tourville.

Les murs de béton sont recouverts de granit argenté extrait des carrières de la région du Lac-Mégantic dans le sud du Québec. Les colonnes de la façade sont de style corinthien et s'élèvent sur une hauteur de 18 mètres. La colonnade supporte un entablement qui entoure tout l'édifice et couronne les bas côtés.  Dans la partie supérieure, on remarque une grande fenêtre en demi-cintre flanquée de deux cartouches et surplombée d'un fronton classique. Deux dômes recouvrent la basilique. Le dôme intérieur visible à la croisée des transepts a 26 mètres de diamètre tandis que le dôme extérieur recouvert de cuivre et surmonté d'un lanterneau a 39 mètres de diamètre.

La basilique s'élève à 155 mètres au-dessus du niveau du chemin Queen Mary et à 283 mètres au-dessus du niveau de la mer.  C'est le point le plus élevé de Montréal.  Les dimensions  de la basilique sont impressionnantes :
105 mètres de longueur totale
65 mètres de largeur dans les transepts
37 mètres de largeur de la nef
60 mètres de haut du plancher au sommet du dôme intérieur
97 mètres de haut du plancher au sommet de la croix du dôme extérieur.

Du parvis de la basilique jusqu'à la rue, on compte 283 marches que des pèlerins gravissent chaque jour, souvent à genoux.

L'intérieur de la basilique terminé en 1966 est l'œuvre de l'architecte montréalais, Gérard Notebaert.

Le 17 octobre 2004, le cardinal Jean-Claude Turcotte consacre la basilique à l'occasion du centenaire de l'Oratoire. En 2005, le sanctuaire est reconnu monument historique national du Canada. 


Source : Site de l'Oratoire