mardi 24 mars 2015

Les chutes de Dorwin

Durant notre fin de semaine à Entrelacs, nous avons décider de visiter le parc des chutes de Dorwin. Une superbe chute de presque 20m et évidemment à cette époque de l'année complètement remplie de glace. (Si vous aimez les chutes, voir les chutes de Montmorency en hiver ou au printemps ainsi que la virée vers le Fjord)

La chute possède une belle légende indienne "Un vieux sorcier indien, le méchant et tout-puissant Nipissingue, vivait dans la forêt près du cours d'eau. Le sorcier s’était amouraché de la douce Hiawitha, fille de Sachem. Voulant devenir religieuse, elle se sentit perdue en apprenant qu'elle devait se marier à Nipissingue. Refusant son amour, elle décida de le donner à Arondack, l'ennemi juré du sorcier. Nipissingue déclara la guerre et Arondack revint mourant au campement. Hiawitha, garde-malade de la tribu, soigna Arondack. Manquant de plantes, elle s'éloigna du camp pour en récolter. Elle se dirigea vers le profond précipice Dorwin au fond duquel ne coulait alors qu'un mince filet d'eau. Nipissingue l’aperçut au bord du gouffre, s'élança vers elle, et d'un geste brusque, la précipita dans l'abîme. Au même moment, un coup de tonnerre se fit entendre et le gouffre se changea en une magnifique chute et Nipissingue fut changé en pierre que l'on peut encore observer au sommet de la chute."